All of our products from canadian pharmacies |;.! cialis black and create account.
AHPN

LE NAUTISME SUR LA COMMUNE DE HYERES PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Michelle   
Vendredi, 13 Juin 2014 17:26

CHIFFRES CLES DE L’ACTIVITE NAUTISME EN 2013

Ces chiffres récapitulatifs sont basés sur un recensement réalisé par L’association Hyéroise  des

Professionnels du Nautisme auprès des 117 entreprises et associations de ce secteur, en décembre 2013 et remis à jour par palier jusqu’en  avril  2014

LES METIERS CONCERNES

NAUTISME

  • Chantiers navals de réparation et de services et vente : 10
  • Magasins et shipchandlers : 15
  • Loueurs : 17
  • Artisans et spécialistes : 37 dont 21 auto entrepreneurs
  • Sociétés de services – prestataires techniques : 8

Soit 87 sociétés ou exploitants Dont 45 spécialisées

LOISIRS NAUTIQUES

  • Associations sportives : 12
  • Clubs de plongée : 11
    • Loisirs nautiques et plaisance : 7

Soit 30  associations, clubs

Le chiffre d’affaires 2013 de l’ensemble des activités de ces entreprises ou associations  sur la région HYEROISE s’élève à 87 millions d’euros

65 millions d’euros pour les chantiers et vendeurs de bateaux.

14 millions d’euros pour les prestations de services, écoles et loueurs.

8 millions d’euros pour les associations, clubs, prestataires nautiques. (supposé)

 

EMPLOIS

Le nombre d’emplois permanents directs est de 420 et dépasse en saison 800.

Pour la partie ‘entreprises nautiques’ l’AHPN représente 80 % des emplois du secteur !

 

  • § 1 entreprise emploie plus de 40 salariés
  • § 5 entreprises emploient plus de 10 salariés
  • § 33 entreprises emploient entre 2 et 10 salariés
  • § 48 entreprises emploient 1 salarié.

 

EVOLUTION - depuis 1998 - première étude sur ces bases

Depuis 1998 sur la zone d’Hyères, l’activité a été multipliée par 2,8 (de 35 millions (réactualisé) à 96 millions) en 2012 au maximum - une chute d’activité, en particulier vente a été constatée en  2013

L’évolution en chiffre d’affaires depuis 1998 est principalement due à la vente et aux services et suivis liés.

Les services se sont maintenus, les chantiers ont vu leur chiffre d’affaires ‘prestation’ baisser.

Les services loisirs (location, etc…) ont augmenté.

Toutes les structures ont évolué. La taille moyenne des entreprises (hors artisans) a augmenté en chiffre d’affaires, mais leur nombre s’est réduit, par concentration principalement.

Le nombre d’auto-entrepreneurs a fortement augmenté avec la réinstallation des personnes anciennement employées dans les entreprises.

SPECIFICITE LOCALE

L’offre locale s’appuie sur la vente de bateaux de plaisance, les prestations liées, mais aussi sur une offre loisir (location,…) qui a une bonne tenue sur le marché, une offre technique qui évolue avec les nouveaux produits et une proximité de service en particulier avec l’augmentation d’auto-entrepreneurs.

La grande plaisance n’est pas une spécificité locale, et ces conditions d’emploi de prestataires sont particulières.

Le niveau de demande des services est principalement basé sur le volume de vente et la demande des clients qui en découle.

Les immatriculations ont été divisées par 2 depuis 2009/2010, la région d’Hyères par l’offre nautique qu’elle propose et son environnement a résisté à cette dégradation de la demande.

La proximité client, le niveau de technicité et le service, des recherches de dessaisonalisation ont porté leur effet.

Toutefois la demande moyenne globale a baissé.

Les loisirs légers (paddle, kite, voile légère,…) sont un axe de développement.

Pour résumer, il est constaté à la fois une augmentation de la demande loisir et nautisme qui tire l’activité Hyéroise vers le haut, mais a contrario une contraction de l’économie qui tire la même activité vers le bas et dont les effets sont nets depuis 2012

 

CONTRIBUTION DIRECTE A L’ECONOMIE LOCALE

Le nautisme au travers de la CFE, des taxes foncières et des redevances génère un apport financier direct à la commune de HYERES proche de 2 M€. Il faut aussi rajouter 0.8 M€ d’apports directs d’activité les taxes et impôts versés par les 420 Hyérois employés dans ce secteur.

Si l’on élargit avec les revenus des ports et activités connexes directement liés au nautisme on obtient un apport direct au budget de la commune de près de 7 M€.

 

Les entreprises du nautisme dépensent près de 2.5 M€ en publicité avec une forte référence à Hyères, aux îles et au parc.

 

CONTRIBUTION INDIRECTE A L’ECONOMIE LOCALE ET AU TOURISME

Les chiffres d’apport touristique de l’activité nautique sont basées sur de  plus de 35 000 clients (hors région). Environ 300 000 nuitées générées (hors hébergement direct) et un effet de notoriété lié bien entendu aux îles, aux loisirs proposés (location, kite-surf, plongée, etc.)

 

Les activités nautiques sont en fait multiples et pour nous elles s’étendent du kit surf à la plaisance.

Au delà de la vente et du service qui répond en direct aux nombreux utilisateurs et financiers, l’activité prestation de services (location, formation) doit être soutenue. L’image doit être travaillé en lien avec les  évènements sportifs (bonne situation sur Hyères), les éléments stratégiques évolution vers l’éco-tourisme (prise de conscience en cours), mais aussi interactivité entre le nautisme et les autres piliers touristiques (l’hôtellerie, la culture, l’offre culturelle et touristique du territoire)

L’attractivité (au niveau des animations) et l’accueil du port doivent être travaillés.

 

LES DECISIONS POLITIQUES ET L’ECONOMIE NAUTISME

Une véritable réflexion globale pour tout le secteur nautique, son économie et son implication touristique est en cours de mise en œuvre.

Il convient de la soutenir et de l’accélérer, de travailler l’accueil et de valoriser l’image de notre commune nautique qui a un potentiel international.

 


© ahpn